Culture

Les Petit-gris

  • Tout d’abord, petite mise au point :

Voici un escargot qui fait beaucoup parler. Le Petit-gris. Et oui, en Provence on s’est accaparé  ce « cacalaus« .

Au pied du massif du Garlaban, vous trouverez une sorte d’escargot :  les mourguettes que nous appelons  » limaçons ». Ils sont très faciles à trouver car en été, ils sont nichés en grappe sur tous supports et en particulier sur les branches de fenouil. Ils sont blancs et rayés de spirales légèrement foncées. Ceux-ci ont leur propre recette. A Marseille, c’est une réelle institution.

En effet, jadis, les vendeuses de limaçons parcourraient les rues en criant aux gourmands : « A l’aïgo sau, leï limaçoun ! N’aven dei gros, e dei pichoun. » Traduction : « A l’eau salée, les limaçons ! J’en ai des gros, et des petits. »

Voici donc la recette emblématique de la capitale des Bouches-du-Rhône, qui fait la fierté et la joie des provençaux lors des apéritifs.

N’en déplaise au chauvin provençal, mais les mourguettes ne sont pas les petit-gris.

De plus, les petits-gris, ne sont pas provençaux. Aie!!! Ne soyez pas fâchés, ces petits gastéropodes reprennent les couleurs du sud, une fois que vous les aurez accompagnés d’une recette à la sauce provençale qui vous rappellera tous les plaisirs apportés par la terre et le soleil de notre belle Provence.

Petit-gris
Petit-gris

  • Le petit-gris :

Il est devenu l’un des symboles des Charentais qui en sont les premiers producteurs français. On le trouve aussi dans les pays méditerranéens (Europe et en Afrique du Nord). la production de « cagouilles » (nom charentais), atteint 400 tonnes, soit la moitié de la production annuelle française.


  • Description :

Le petit-gris mesure entre 28 et 35 mm pour un poids total une fois adulte de 7 à 15 Gr. Sa coquille moutarde est rayée de noir. Si aucun prédateur n’en fait sont festin, il peut vivre jusqu’à 5 ans. Tous ces déplacements ainsi que son alimentation, se passent la nuit. Cependant, il a un pic d’activité de 2 à 3 heures après la tombée de la nuit. La journée, il reste caché à l’abri en attendant l’humidité de la nuit ou les périodes d’arrosage en cas d’élevage.


  • Reproduction :

En climat chaud et humide, idéalement 20 °C et 90 %, il peut pondre jusqu’à trois fois entre les mois de mars et octobre. Cela-dit, la reproduction prend un certain temps. En effet, l’accouplement dure entre 10 et 12 heures. Les œufs seront pondus dans un nid creusés entre 4 et 8 cm, 15 jours après l’accouplement, pour que les naissains éclosent entre 20 et 30 jours plus tard.

Petit-gris
Petit-gris

  • Préparation : 

Ce petit gastéropode trouvera sa place pour tous vos moments culinaires préférés. Il accompagnera vos apéritifs et vos entrées grâce à des mousses, vos plats grâce à sa chair tendre et délicate et, vos barbecues. Il pourra donc ravir vos meilleurs moments.

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + quinze =